Un point final

2012 - Compostelle203b.jpg

Santiago de Compostella – la cathédrale, le point final du chemin, regarde les touristes et les pélerins, chargée de tous ses ornements, accumulés tout au long de son histoire.

Ca fait quelque chose d’indéfinissable de se dire que, cette fois, je ne repartirai plus sur ce chemin. Je regarde les autres arrivés eux-aussi à la fin de leur histoire, entre deux averses. Si lorsque l’on marche, on se sent très proche de ceux qui suivent la même route, une fois arrivée, ils me semblent soudain si loin, si étrangers de moi, dans ce qu’ils vivent et que je ne connais pas.

Arrivée

2012 - Compostelle187b.jpg

Au Monte Gozo, on devrait apercevoir le bout des cloches de la cathédrale. Mais tout est toujours dans la brume. Un flot de marcheurs-pélerins se déverse à présent dans les longs faugbourgs de Santiago. La vie moderne est partout, grouillante et bruyante. Il faut tout traverser pour arriver dans la partie historique, guidés par les petites coquilles dorées incrustées dans l’antique pavé.
24 mai 2012