Alchi

Alchi, c’est d’abord un passage "obligé" pour les tours organisés.  C’est clair, c’est bien plus touristique que les petits villages traversés à pied.  Mais voilà, l’endroit abrite l’un des plus beaux monastère de toute la province.  Pas forcément pour l’architecture ou la situation, mais indéniablement pour les magnifiques peintures du XIe siècle, dont certaines sont d’une finesse incroyable.  Bien entendu : interdit de photographier à l’intérieur.  Il ne reste qu’à donner un petit aperçu de l’entrée, joliment sculptée et gardée, comme il se doit, par le jeune moine de service.

P1010270

 

Publicité

Indus

Une étape avant de retrouver l’ambiance animée et touristique de Leh : Alchi.  Le bus que nous prenons très tôt à Temisgam est bien entenu tout rempli.  Il s’arrête sur la rive de l’Indus.  Il faudra encore passer le pont et marcher une petite heure dans entre les montagnes, pour atteindre la nouvelle vallée et le village.

P1010268

Temisgam

Dernière étape du petit trek : Temisgam.  Après avoir été malade 2 jours, tout à l’air de se remettre en ordre pour moi.  Par contre, les microbes ont changé d’hôte.  Ils ont eu raison de Pascale, qui est restée écroulée sur son lit à l’étape précédente.  Quant à Annette, ce n’est pas la grand forme, mais elle est avec moi.  Il fait toujours aussi chaud.  Toujours affublées de nos sac à dos, nous cherchons en vain une guesthouse, lorsqu’une dame nous fait signe par la fenêtre de sa maison.  C’est décidé, c’est chez elle que nous logerons cette nuit, avant de reprendre le bus le lendemain matin.

P1010252