de Nukus

Finalement, il y a un acces Internet a l`hotel ou je loge a Nukus.  C`est bien la le seul avantage de la place.  L`hotel, qui porte le meme nom que la ville, est un vestige des hotels sovietiques.  A moi, il me fait penser a une experience passee lors de mon premier voyage en Chine :  des hotels immenses avec des halls tape a l`oeil, et sur plusieurs etages, des chambres minables, au confort plus que douteux et aux sanitaires qui font office de decoration – la cle a aller chercher et a rendre a la proposee de l`etage qui attend avec un sourire… disons, sovietique lui aussi.

Bon, j`exagere un peu, en tout cas pour la situation ouzbeke, mais pas de beaucoup.  La place n`a manifestement jamais ete renovee depuis la chute de l`URSS.  Mais qu`est-ce que je fais la, alors ?  Dans cette ville aussi plate que le desert qui l`entoure, faite de grandes avenues vides bordees par de vieux buildings ?  C`est que Nukus abrite un extraordinaire musee des beaux-arts, le plus beau de toute l`Asie centrale.  On peut y admirer une fantastique collection de peintures d`artistes russes et aussi ouzbekes, prohibes durant la periode stalinienne, le pouvoir les jugeant anti revolutionnaires.  Mais voila, qui s`en tracassait reellement, tant que ces oeuvres etaient perdues au milieu d`une petite ville provinciale au fin fond du desert de l`Asie centrale.  Et bien tout a ete preserve et l`on peut actuellement admirer une partie de l`immense collection, via des expositions tournantes.  Le detour vaut assurement le coup…  Ce n`est pas non plus ininteressant de se trouver dans un endroit aux relents sovietiques… Enfin, meme s`il n`y a rien grand chose d`autre a faire que visiter le musee, il y a quand meme un bazar, aussi colore et anime que tous les bazars ouzbekes.  Ce qui permet aux villes les plus mornes de se doter d`un coin de vie grouillante et amicale.

Faut pas exagere non plus : rien ne justifie un jour de plus par ici, et la fin de sejour qui approche a grands pas ne me permet pas de pousser plus loin vers la mer d`Aral.  Faudra revenir !   Demain, retour par le meme chemin pour une ultime nuit a Khiva, avant de reprendre le train pour la capitale.

Publicité

5 réflexions au sujet de “de Nukus”

  1. Je suis jalouse pour le musée…j’espère que tu as pu faire quelques photos !
    Tu sais les hôtels soviétiques que tu décris si bien, il en reste pas mal, notamment à Tachkent; tu as eu beaucoup de chance de trouver des B&B sympa… Bon retour, et vivement lse photos !

    J’aime

  2. Comme promis, un petit coucou de Belgique où j’ai fait une petite apparition avant de repartir… pour l’Espagne cette fois-ci !
    Je suis contente de voir que ton séjour se passe bien. Profites bien de tes derniers jours !
    A la semaine prochaine !

    J’aime

  3. je prends le train en route (comme toi) après quelques soucis de pc à mon retour d’Irlande
    merci d’être passée, j’ai lu ton carnet de voyage en me délectant et attends tes clichés avec envie :-))
    ici, déjà fini le soleil, la grisaille est de rtour, c’set pas comme mon fils qui est bloqué à Nice à cause du volcan islandais
    j’espère que tu es au courant et ne perturbera pas trop tes projets de retour…
    bonne continuation
    biz de l’Irlandais

    J’aime

Les commentaires sont fermés.