Ombres

Quasi 1700 regards à ces pages.  1700 ombres pour suivre mes petits pas… Appartiennent-elles à des amis que je croise tous les jours ?  Aux amis des amis ?  A des rencontres d’un jour ?  Sont-elles des ombres de passage, visiteur par erreur, par hasard, par curiosité ?  La seule trace qu’il reste est un petit chiffre de plus au compteur.  Mais celui-ci grimpe sans se fatiguer… 

Cher ami ombre, je me plais à penser que tu as voyagé un peu avec moi, que peut-être ça t’a donné l’envie de partir à ton tour; peut-être es-tu déjà loin ?  Laisser des traces, même ténues, c’est peut-être aussi rester connectés entre toi, moi, les personnes croisées en voyage, nous tous, des millions, des milliards d’ombres.

F1050021b

Une réflexion sur “Ombres”

  1. Je ne pourrais commenter ces paroles de façon plus compléte sinon dans ma langue Portugais. La poésie du text c’est un défi pour répondre de façon aussi poétique comme un ombre , comme te plait penser, que a voyagé un peu avec toi et que, sans doute, a l’envie de partir alentours

    J’aime

Les commentaires sont fermés.