Manali (suite)

Il y a d’abord Manali ‘officielle’ – lieu d’arrivee des bus et dont l’artere principale n’est qu’une succession de boutiques et restos.  Le lieu est tres frequente par les touristes indiens, qui profitent du climat moins torride que dans le reste du pays.

Puis, il y a ‘Old Manali’ d’un cote, et Vashishit de l’autre.  Deux villages a quelques bornes, moins bruyants – le lieu favori des touristes etrangers de tous pays.  Premiere representation au hit-parade : les israeliens.  Ensuite, peut-etre les coreens ?

Moi, je loge a Manali ‘classique’.  Une fois la nuit tombee, il n’y a plus guere de visages pales.  Derriere la rue commerciale, un enchevetrement de petites rues abrite la vie de tous les jours d’une population parfois tres pauvre, certains vivant sous des tentes intercalees entre les feux des cuisines de campagne.  Il y a aussi tout un quartier tibetain.  Les deux temples bouddhistes attirent les fideles des le matin, pour bruler les offrandes, faire tourner les moulins a prieres ou ecouter les melopees des moines.

Publicité